Cherchez la femme, visite de Dubrovnik en français

Découvrez la ville a la visite de Dubrovnik en français. Votre guide francophone est le vrai local qui connait tous les secrets et les conseils sur Dubrovnik.

La République de Dubrovnik – le monde hors de son temps

La république de Raguse était une cité-État et une république maritime dont la ville centre était Raguse ou Dubrava. La République fut créée en 1358 et exista jusqu’à 1808. Elle était gouvernée par un recteur, élu chaque mois. Celui-ci était logé au palais du recteur, où il ne recevait ni amis, ni famille, se consacrant entièrement à sa tâche.
Dubrovnik était connu par ses chantiers navals et plus de 300 navires en bois, ses productions de tabac et du sel. La ville était très riche et développée dans moyenâgeuse.

Les familles nobles et riches avaient ses lois et dans cette visite vous apprenez des costumes de la ville.

La vie de jeunes filles de Dubrovnik

La ville de Dubrovnik s’est concentrée sur la position de la femme (aristocrates et roseaux) dans la République de Dubrovnik (13 – 19ᵉ siècle). Une ordination forcée des filles dans les monastères, un traitement des enfants illégitimes et des orphelins, la violence physique d’une part, et la glorification des femmes par de nombreux poètes, d’autre part, étaient leur réalité.

Visite de Dubrovnik en français
Le premier orphelinat fondu en Europe

La visite commence de Place de Pile, entrée principale de la ville. Vous allez vous promener dans les ruelles de Dubrovnik en suivant les passes des anciennes servantes et les femmes de la nuit. Le couvent de St-Clarissa ou les pères ferment les filles pour éviter de payer les dots attend à l’entrée de la ville. Bien cachée dans la ruelle se trouve le premier orphelinat fondu en Europe ou les femmes apportent les enfants illégales. Vous passez la rue de Prijeko et la rue principale Stradun avec le guide francophone.

La visite comprend une visite au Musée du couvent de Sigurate, le dernier couvent de femmes existant dans les murs de la ville et une visite à l’église de Sigurate, l’un des plus anciens bâtiments existants dans les murs, construit probablement à la fin du 8ᵉ ou début du 9ᵉ siècle.

Odgovori