La chute de la Yougoslavie, visite de Dubrovnik

La chute de la Yougoslavie est la visite guidée de Dubrovnik avec le guide francophone dédié à la guerre de 1991. Profitez la visite de Dubrovnik avec le guide francophone et le musée de la guerre située dans le fort Impérial au sommet de la colline de Srdj.

1991 – le début de la guerre d’indépendance croate

Entre 1945 et 1991 la République de la Croatie était le membre officiel de la République de la Fédération yougoslave. Bosnie et Herzégovine, Slovénie, Serbie, Monténégro et Macédoine étaient les autres membres de la Yougoslavie.

Au printemps de 1991 la République de la Croatie a demande la séparation de la Fédération. C’était le début de la guerre d’indépendance.

1991 a été la pire année de l’histoire de la ville de Dubrovnik. C’était la première fois que la ville était attaquée par les ennemies. La ville était gravement endommagée, mais sa beauté ne l’avait jamais quitté. L’une des dates les plus importantes de l’année 1991 a été le jour de Saint-Nicolas. Au 6 décembre la ville a été bombardée pendant plus de 10 heures d’affilée. Le même jour l’armée croate a arrêté l’armée ennemie sur son chemin pour conquérir le joyau de la Méditerranée.

La guerre a Dubrovnik, les dommages, Dubrovnik dans la guerre, Croatie

Visite guidée de Dubrovnik avec le guide francophone

Cette excursion, nous commencerons par un téléphérique jusqu’au sommet de la colline où nous visiterons le musée de la guerre. Le fort Impérial, le symbole de la défense se trouve au sommet de la colline Srdj, endommagée, mais fier et honorable. N’oubliez pas les mouchoirs, car ce que vous verrez là-haut est émouvant, mais ce qui fait pleurer encore plus, c’est quand vous quittez le musée et que la visite vous amène au belvédère au-dessus de la ville et que vous réalisez que la ville a été élevée des cendres comme le ferait un phénix.

Odgovori